Les articles

Anxiété: stratégies pratiques pour la gérer étape par étape

Anxiété: stratégies pratiques pour la gérer étape par étape

Quelle est cette oppression que je ressens dans ma poitrine? Je ne peux pas respirer! J'ai le vertige Je n'en peux plus. Et si quelque chose m'arrivait? Et si… ? STOP !! Il est temps de passer à l'action. Au quotidien, la famille, le travail et les relations sociales peuvent être sources d'anxiété.

Identifier les différentes situations qui génèrent de l'anxiété dans notre vie quotidienne et comprendre le rôle que joue l'apparition de ce sentiment, sont les premières étapes pour y faire face. L'anxiété, comme la joie ou la tristesse, est l'une des émotions que ressent l'être humain. Ce sentiment est généralement utile pour anticiper les conséquences possibles de nos actions ou de quelque événement proche et ainsi s'adapter à l'environnement et aux circonstances qui nous entourent. Autrement dit, il nous permet de nous adapter à l'environnement dans lequel nous vivons. Dans les cas où notre anxiété est très élevée ou durable commence à perdre sa fonction adaptative et peut devenir un frein au développement de nos activités. Elle peut être généralisée et étendue à des situations où l'anticipation perd son sens et nous fait ainsi réagir de manière disproportionnée à la situation.

Le long des lignes suivantes, une série de stratégies qui se sont avérées efficaces pour contrôler l'anxiété. Le but de sa mise en œuvre est d'améliorer vos propres connaissances, votre régulation personnelle et vos émotions, d'améliorer les relations avec les autres, de résoudre les dilemmes et d'optimiser vos compétences au service d'une vie pleine: notre propre vie , dont nous sommes les principaux protagonistes. J'espère que ces lignes pourront vous accompagner sur ce chemin.

3 techniques pour contrôler l'anxiété

Comme toutes les émotions, l'anxiété se manifeste à travers trois composantes principales ou systèmes de réponse;

  1. Cognitive: Que pensons-nous d'une situation (préoccupation).
  2. Physiologique: Ce que nous ressentons ou comment notre corps réagit (changements dans la respiration, palpitations, transpiration, accélération du rythme cardiaque *).
  3. Moteur: Comment nous agissons dans cette situation ou stimulus / objet perçu comme menaçant (inquiétude, évitement, irritabilité ...)

Dans les moments où l'anxiété apparaît, il est important de s'arrêter. Tout d'abord, nous devons nous arrêter et marquer un tournant. Cela peut être réalisé en mettant en œuvre les stratégies suivantes:

1. Arrêtez

Au moment où nous commençons à penser que "je ne peux pas", "c'est très difficile", "je ne peux pas", il est important de se dire dorloter, STOP ou STOP! S'éloigner ou prendre de la distance nous aidera à objectiver les événements qui nous entourent et à mettre en œuvre de courtes stratégies de relaxation telles que la respiration tranquille et contrôlée.

2. Pensez

Définir de manière objective ce qui nous arrive en évaluant de manière réaliste nos capacités est la première étape qui nous aidera à objectiver et normaliser la situation. Réaliser que «ces choses se produisent» nous aidera à mettre en œuvre les bonnes stratégies pour y faire face. Il est important à ce stade d'augmenter les pensées positives du type "je peux" "je suis capable" en les remplaçant par le négatif "je ne veux pas" "je ne peux pas" par la mise en place d'un dialogue interne dans lequel on se calme et met en avant notre qualités ("vous êtes une personne capable et dans des situations comme celle-ci, vous êtes déjà bien arrêté à d'autres moments").

3. Agir

Une fois que nous aurons objectivé la situation, nous analyserons les options de réponse possibles, ainsi que ses avantages et ses inconvénients. Ensuite, nous essaierons de choisir la réponse qui nous donne une plus grande tranquillité d'esprit en termes de développement d'un plan à suivre, réaliste et adapté à notre capacité à nous aider à sortir de la situation qui cause de l'anxiété. Ce plan sera mis en œuvre en utilisant / accompagné de stratégies de communication efficaces telles que affirmation de soi ou la réalisation de plaintes ou d'éloges à la première personne.

Gérer l'anxiété

Bien sûr, il existe des différences concernant la façon dont chaque personne ressent de l'anxiété. Il y a des gens qui le font de façon plus rationnelle, d'autres personnes, agissent plus qu'ils ne le pensent ou des tiers ressentent un inconfort physique qui est attribué à des causes médicales alors qu'en réalité, c'est de l'anxiété. Selon la composante d'anxiété qui prévaut dans chaque cas (cognitif, physiologique ou moteur), certaines stratégies seront plus utiles que d'autres. Différent types de stratégies et de traitementstellement pharmacologique En tant que psychosociaux, ils ont prouvé leur efficacité dans la lutte contre les symptômes d'anxiété. Parmi eux, les plus efficaces sont ceux qui s'adaptent de manière personnalisée à la personne souffrant des symptômes et de sa prédominance. Il est donc important que vous vous informiez et si nécessaire, vous pouvez recourir à l'aide d'un professionnel. La gestion de l'anxiété est possible.

Vidéo avec des conseils pour gérer l'anxiété à la maison: